Le guide de votre bien-être à domicile

Fasciathérapie

Lexique

anticoagulants
Les anticoagulants, utilisés surtout en cardiologie, sont indispensables pour prévenir les risques de thromboses, phlébites, embolie pulmonaire, fibrillation auriculaire ou infarctus. En effet, ce sont tous des pathologies qui se manifestent par la formation de caillots dans le sang. Ainsi, les propriétés fluidifiantes des anticoagulants provoqueraient la dilatation de ce sang coagulé.
fascias
Les fascias, véritables outils de prédilection pour les fasciathérapeutes, sont en quelque sorte une deuxième couverture ou protection pour les muscles, les os, le système nerveux ou les viscères, après la peau bien sûr. On en distingue trois types dont le fascia superficiel comme ceux pour les ligaments ou les tendons, le fascia dure-mérien enveloppant entre autres le cerveau et enfin le fascia axial reliant par exemple le périnée ou le péricarde.
fasciathérapie
La fasciathérapie est une thérapie manuelle qui vise à restaurer l’équilibre vital de l’organisme en touchant des zones précises des tissus du corps humains appelés fascias. Le traitement est totalement non invasif et indolore. L’objectif, c’est que le patient, une fois guérit, puisse prendre le contrôle total de son corps et par conséquent, retrouver l’harmonie corps/esprit.
gymnastique sensorielle
Traitement complémentaire à celle de la fasciathérapie, la gymnastique sensorielle est surtout recommandée pour rééduquer les organes sensoriels en vue d’optimiser leurs fonctionnalités d’origines. Elle se pratique par des gestes doux, et bien précis. Ainsi, elle est la méthode par excellence pour lutter contre le mal-être et le stress.
hypertension
Une personne est atteinte d’une hypertension lorsque sa pression artérielle se trouve au dessus de la normale. Le stress, une forte consommation de sel, l’abus de l’alcool et le tabagisme seraient des facteurs qui peuvent favoriser la gravité de cette pathologie. Par ailleurs, l’hypertension peut aussi être héréditaire pour certaines personnes.
pacemaker
Le Pacemaker est un appareil conçu spécialement pour stimuler la pulsion cardiaque d’une personne lorsque le rythme de battement de son cœur vient à ralentir. Il se compose d’un petit boîtier qui contient des accessoires de fonctionnement tels la source d’énergie, des capteurs ou un système de mesure, et d’une sonde qui relie ce boîtier au cœur.
pathologies articulaires traumatiques
Survenant généralement avec l’âge, ou avec l’inconscience sur la gravité de certaines activités ou habitudes alimentaires, les pathologies articulaires traumatiques affectent actuellement de plus en plus de gens. Les plus courants sont entre autres le rhumatisme, l’arthrite, l’ostéoporose, l’arthrose ou la polyarthrite rhumatoïde. Ces maladies peuvent toucher aussi bien les articulations de la main, de l’épaule, du cou, que les genoux, chevilles ou les pieds.
pathologies de grossesse
Les pathologies de grossesse regroupent toutes les maladies ou dysfonctionnements susceptibles d’atteindre une femme enceinte de la gestation jusqu’à l’accouchement. Il peut s’agir d’une fausse couche spontanée, d’un diabète gestationnel, d’une hémorragie génitale ou d’une grossesse extra utérine. Quoiqu’il en soit, ces pathologies peuvent tout à fait être évitées avec une bonne prise en charge de la part du médecin ou d’un praticien manuel.
pathologies fonctionnelles
Difficilement décelables par le diagnostic scientifique, les pathologies fonctionnelles sont souvent considérées comme appartenant à la branche des maladies psychosomatiques. Les plus connues sont les troubles fonctionnels digestifs et intestinaux, la fatigue, les maux de têtes, l’hystérie, mais il y a aussi celles qui sont plus spécifiques tels les spasmes ou l’épilepsie.
pathologies musculaires
Les pathologies musculaires regroupent l’ensemble des maux susceptibles d’affecter les muscles, qu’ils soient des muscles striés, muscles lisses ou des tissus myocardiques. On distingue deux types de pathologies à savoir ceux sans lésions anatomiques comme la crampe ou la courbature, et ceux avec lésions anatomiques telles la déchirure ou bien plus profond encore, la Myosite (inflammation du tissu musculaire).
pathologies psychiques
Les pathologies psychiques résultent d’un déséquilibre de la santé mentale. Selon le sujet, les symptômes peuvent différer, allant d’un simple stress passager jusqu’à la dépression chronique. La névrose, l’anorexie, la boulimie et l’hyperactivité en sont quelques exemples. Toutefois, il a été prouvé que le recours aux thérapies manuelles telles la fasciathérapie ou l’ostéopathie auraient déjà permis de guérir bon nombre de personnes atteintes de ces maux.
phlébite
Classée parmi les pathologies cardiovasculaires, la phlébite résulte de la formation de caillot dans les vaisseaux sanguins, superficiels et profonds. Cette affection peut toucher toutes les parties du corps, mais les plus fréquents sont ceux atteignant les parties inférieures des membres. Toutefois, une cure thérapeutique par la fasciathérapie ou l’étiopathie serait idéale pour guérir ou prévenir cette maladie.
psychosomatique
Le terme psychosomatique, devenu ces derniers temps courant dans le milieu de la thérapie manuelle, décrit l’état d’une personne qui contracte une maladie, mais dont les causes ne peuvent être clairement expliquées par le diagnostic médicale ou les méthodes expérimentales. Les spasmes, le stress, la psychose ou les névroses en sont quelques exemples.
pulsologie
Quand on parle de pulsologie, on ne peut pas passer à côté du fascia. Ils sont interrelationnels, surtout quand il s’agit de réguler l’activité de certains systèmes fonctionnels défaillants. Ainsi, si le fascia, manipulé délicatement par le toucher du thérapeute, soulage le stress, apaise l’anxiété, la pulsologie, elle, redonne de la vitalité en harmonisant la vitesse du sang dans l’organisme.
troubles neurologiques
Les troubles neurologiques sont l’ensemble des dysfonctionnements moteurs ou psychiques localisés au niveau du système nerveux, principalement dans la moelle épinière et l’encéphale. Les causes sont nombreuses, mais les plus courantes sont probablement celles liées aux problèmes vasculaires ou une altération des cellules cérébrales. L’épilepsie, la maladie d’Alzheimer ou la maladie de Parkinson en sont par exemple.