Le guide de votre bien-être à domicile

Fasciathérapie

Comment se pratique la fasciathérapie ?

étiopathie ostéopathie

© Mikosch - iStockphoto

La fasciathérapie est une thérapie manuelle basée sur le toucher, la pulsologie, la rééducation sensorielle et l'accordage somato-psychique.
  1. Le toucher manuel
  2. La fasciapulsologie
  3. La rééducation sensorielle
  4. L'accordage somato-psychique

Le toucher manuel

La fasciathérapie est une technique manuelle à base de massages doux, sans douleurs. En effet, le praticien pose ses mains sur le corps du patient, sans masser, ni manipuler. Il exerce de simples pressions, plus ou moins fortes, dans des endroits stratégiques du corps. Il fait pénétrer ses mains en douceur, pour suivre les mouvements internes naturels de l'organisme. En évaluant les micro-mouvements subtils du corps de son patient, le praticien peut effectuer un bilan de santé, à la fois physique et psychique. Avec ses mains, le praticien effectue un mouvement en huit, qui permet de replacer et soulager les fascias, de relancer la vitalité du patient et d'harmoniser le corps et le psychisme.

La fasciapulsologie

La fasciapulsologie est une fasciathérapie vasculaire, c'est-à-dire qu'elle s'intéresse aux liquides du corps. C'est l'étude qualitative et quantitative des pouls, mesurés par la fasciathérapie. La fasciapulsologie permet d'établir une cartographie précise des zones d'altération du flux sanguin du patient, pour ensuite, intervenir dans les zones altérées ou déréglées. Le pouls artériel est donc le témoin de la bonne respiration des tissus. En effet, le sang ne circule pas de la même façon dans une zone saine ou dans une zone lésée. Dans une zone abîmée, le flux du pouls peut être ralenti, accéléré, saccadé, bloqué... La qualité et la bonne santé d'un tissu conjonctif dépendent donc du rythme sanguin et de la qualité de la pulsation.

La rééducation sensorielle

Une séance de fasciathérapie s’accompagne d'une gymnastique sensorielle, qui sollicite le sens du mouvement et la perception. C'est une réeducation sensorielle dont le but est d'évaluer et de réguler les troubles fonctionnels du geste. Grâce à la fasciathérapie, le patient est amené à prendre conscience de ses mouvements et de ses postures, pour ensuite, s'auto-rééduquer. C'est un complément de la fasciathérapie qui implique un comportement actif du patient, acteur de sa propre santé. Pour cette rééducation sensorielle, le praticien a des mouvements lents, amples, directionnels et rythmés.

L'accordage somato-psychique

La plupart des maux sont généralement liés à des causes à la fois physiques et psychiques. Il est donc important de prendre en compte ces deux aspects de la douleur. C'est ce que l'on nomme : l'accordage somato-psychique. Le patient peut ainsi se centrer sur lui-même, pour mieux écouter et ressentir son corps. Il améliore ainsi l'équilibre entre son corps et son esprit. La fasciathérapie une technique d'aide à la médiation corporelle, particulièrement utile pour les personnes qui souffrent de douleurs psychogènes, de somatisation, de mal-être, de stress, d'angoisses ou de tout autre symptôme chronique.