fasciatherapie

Le guide de votre bien-être à domicile

Les applications thérapeutiques de la fasciathérapie et les résultats

Applications thérapeutiques

© Mikosch - iStockphoto

La fasciathérapie ne soigne pas une maladie précise mais un ensemble de pathologies, aussi bien physiques que psychosomatiques.

  1. Quels symptômes soulage la fasciathérapie ?
  2. Les effets bénéfiques de la fasciathérapie

La fasciathérapie, pour qui ?

Généralement, la fasciathérapie est envisagée en dernier recours, lorsque les techniques de la médecine traditionnelle échouent, ou en traitement complémentaire.

Bien souvent, les patients souffrent depuis longtemps de douleurs chroniques ou permanentes, qu'ils n'arrivent pas à soulager.

La plupart d'entre-eux sont victimes d'entorses, de douleurs dorsales, de tendinites, de péri-arthrites, de troubles circulatoires, digestifs ou même gynécologiques.

La fasciathérapie s'adresse à toutes les tranches d'âges : des bébés aux adultes.

Elle ne fait pas mal et ne présente pas de risques pour le patient.

Seules contres-indications, cette pratique est déconseillée aux porteurs de pacemaker, aux femmes enceintes, aux personnes sujettes à l'hypertension, aux phlébites ou sous anticoagulants.

Quels symptômes soulage la fasciathérapie ?

La fasciathérapie s'applique à divers types de souffrances, aussi bien physiques que psychosomatiques.

Elle est indiquée pour soigner les pathologies musculaires et articulaires traumatiques, telles que les lumbagos, sciatiques, raideurs, entorses, tendinites...

Elle traite également des pathologies fonctionnelles, comme les troubles de la digestion, du sommeil, l'hyperactivité, l'anxiété, les scolioses ou encore, les maux de tête.

La fasciathérapie apaise les pathologies psychiques et relationnelles, induisant parfois des difficultés scolaires, des sentiments d'oppressions, des déprimes, de l'anxiété...

Dans certains cas, la fasciathérapie peut être prescrite pour soigner ou soulager des maladies graves comme les cancers, en complément de traitements traditionnels.

Elle sert alors d' accompagnement psychologique et physique.

Enfin, elle est parfois pratiquée en prévention du stress ou de la fatigue.

Les effets bénéfiques de la fasciathérapie

Les bienfaits de la fasciathérapie sont nombreux, tant sur notre corps que sur le plan psychosomatique.

En rééquilibrant le potentiel physique de l'organisme, la fasciathérapie redonne l'énergie suffisante à notre corps pour être plus performant.

Elle aide à dénouer les tensions musculaires ou articulaires, à libérer les blocages, à réduire le stress, à calmer les souffrances, à développer la respiration...

Elle agit aussi sur la souplesse et la coordination des membres et des gestes.

Enfin, elle calme le stress au quotidien.

En effet, lors d'une séance, le patient est très vite apaisé et relaxé.

Sur le plan préventif, la fasciathérapie permet entre autres de prévenir certains troubles neurologiques, dérèglements hormonaux, pathologies de grossesse, maux inflammatoires...

A noter qu'il faut bien quatre à cinq séances pour que les effets s'installent définitivement.