Le guide de votre bien-être à domicile

Fasciathérapie

Aux origines de la fasciathérapie

étiopathie ostéopathie

© Mikosch - iStockphoto

Pratiquée depuis plus de trente ans, la fasciathérapie est aujourd'hui une thérapie manuelle reconnue et validée scientifiquement. Elle est fondée sur les principes de l'ostéopathie et intégrée officiellement à la kinésithérapie.
  1. Histoire de la fasciathérapie
  2. La fasciathérapie, une démarche curative et préventive
  3. La fasciathérapie en pratique

Histoire de la fasciathérapie

La fasciathérapie est née progressivement d'une prise de conscience du monde médical : "dans le corps humain, tout est lié". Il s'agissait pour la première fois d'envisager le corps dans sa globalité, en prenant en compte la dynamique physiologique des tissus vivants du corps humain. D'abord non manuelle, la fasciathérapie a évolué en thérapie manuelle, centrée sur la personne. Dans les années 1980, Danis Bois, alors ostéopathe et kinésithérapeute, décrit dans un livre les premiers concepts fondamentaux de la fasciathérapie et de la pulsologie profonde. Dans les années 1990, la rééducation sensorielle vient compléter et enrichir la fasciathérapie. Celle-ci prend désormais en compte la gestuelle et la coordination des différentes parties du corps. Plus récemment, dans les années 2000, l'approche somato-psychique a fait son apparition dans la fasciathérapie.

La fasciathérapie, une démarche curative et préventive

Dérivée des théories maîtresses de l'ostéopathie, la fasciathérapie est aujourd'hui une spécialisation de la kinésithérapie. Elle est reconnue pour son efficacité sur les douleurs chroniques et aiguës. La fasciathérapie est une démarche à la fois curative, soignante, éducative et relationnelle. C'est une thérapie manuelle et corporelle novatrice, qui s'intéresse à une partie du corps jusque là souvent ignorée : le mouvement sensoriel. Il s'agit d'un mouvement interne du corps qui participe à notre équilibre général et notre vitalité. Il est donc important de veiller au bon fonctionnement du mouvement sensoriel, garant de notre santé. Lorsqu'il y a déséquilibre, stimuler ou détendre les fascias aide à rétablir le fonctionnement normal, d'où le nom de fasciathérapie.

La fasciathérapie en pratique

La fasciathérapie consiste à prendre en compte le patient dans sa globalité, afin qu'il soit totalement acteur de sa santé. Le praticien exerce des massages doux et profonds qui visent à détecter, puis à éliminer, le stress, les douleurs, les chocs ou tout autre micro-traumatisme, physique et psychique, de la vie quotidienne. Pour cela, le praticien utilise ses mains au niveau des muscles et des organes. Il est important de noter qu'il s'agit d'une pratique très spécifique qui nécessite une formation appropriée. Par le toucher, le praticien capte les sensations, les émotions et les ressentis physiques de son patient, d'où le terme de thérapie.